Frais de port offerts à partir de 45 € d'achat
Pourquoi faut-il chouchouter votre intestin cet hiver ?

Pourquoi faut-il chouchouter votre intestin cet hiver ?


Cette année, pas question de sortir les poches pleines de mouchoirs et d'avaler des remèdes de grand-mère infâmes. 

Que diriez-vous de mettre sur pied un plan infaillible ? Objectif : rester en forme tout l'hiver ! Non, nous n'allons pas vous fournir des masques "anti-microbes" ou une tonne de gels désinfectants.

Nous allons vous aider à prendre soin de votre système immunitaire NA-TU-RE-LLEMENT ! Avant d'entamer les choses sérieuses, Boris Jean, naturopathe à Paris, nous explique (simplement) comment fonctionne ce mécanisme de défense de notre corps.

"L'immunité nous permet de nous défendre contre les agressions extérieures : microbes (virus, bactéries), parasites, allergènes (pollen), toxiques chimiques (pesticides, résidus demédicaments…). Avec l'arrivée de l'hiver et la baisse des températures, notre système immunitaire est plus fragile.

Mais notre propre corps fabrique aussi de nombreuses toxines (radicaux libres, cellules cancéreuses…).

L'inflammation, la fièvre, les réactions allergiques sont les signes les plus évidents du fonctionnement de nos cellules immunitaires ("globules blancs"). Ces cellules sont fabriquées dans plusieurs organes : l'intestin, la peau, le foie, la rate, la moelle osseuse, le système lymphatique, le thymus (chez les enfants).

L'intestin : pilier de notre immunité.  

L'intestin et la peau fonctionnent comme des frontières entre le milieu extérieur (l'air, les aliments…) et notre milieu intérieur (le sang, la lymphe et toutes nos cellules).

L'intestin n'est donc pas seulement un organe de digestion : il joue un rôle clef au niveau immunitaire ! C'est notamment dû aux milliards de bactéries (encore appelées "le microbiote") qui tapissent sa paroi (la muqueuse intestinale) et protègent nos frontières contre les agresseurs.

Un peu comme les plantes sont sensibles à la qualité de la terre sur laquelle elles évoluent, le microbiote est très sensible au "terrain" de notre organisme, en particulier à l'excès d'acides.

Une mauvaise hygiène de vie (malbouffe, stress, manque d'activité physique ou de sommeil) est souvent à l'origine d'une accumulation d'acides dans le corps, qui deviennent alors toxiques. Cette situation perturbe l'équilibre de notre microbiote : certaines mauvaises bactéries intestinales prennent alors le dessus sur les bonnes.

La frontière est alors agressée et nos défenses sur-mobilisées : vous risquez plus de tomber malade.

Le foie aussi joue un rôle important.

Le foie (qui fait partie de notre appareil digestif) est également un des piliers de notre immunité. En effet, c'est lui qui réceptionne en premier tout ce qui est absorbé par l'intestin. C'est notre véritable centrale de détoxification : son rôle est notamment de neutraliser des microbes, ou autres intrus nocifs comme les polluants du tabac, pesticides, résidus de médicaments etc.

L'alimentation pour respecter l'intestin et le foie. 

Certaines habitudes alimentaires vont avoir tendance à irriter notre intestin et notre foie. Ce sont notamment les excès de viande rouge, de produits trop gras (charcuterie, fromage, chips, fritures…) ou trop sucrés (jus de fruits du commerce, sodas, sucreries, … ), de produits à base de lait de vache ou de gluten (blé surtout), … et bien sûr l'alcool !

Pour bien fonctionner, vos organes stimulant l'immunité ont besoin de micro-nutriments : minéraux, vitamines et anti-oxydants amenés par une alimentation saine, voire des compléments alimentaires."

Publié le 19/10/2017 par Boris Jean (naturopathe). Home, Alimentation saine, Immunité en hiver 0 366

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Catégories

Derniers commentaires

Pas de commentaires

Recherche sur le blog

Articles similaires

Précédent
Suivant

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Mon panier