Frais de port offerts à partir de 45 € d'achat
Faut-il laisser la peau des légumes dans les jus ?

Faut-il laisser la peau des légumes dans les jus ?


Eplucher la peau des légumes revient à enlever un quart de leurs micronutriments... Et oui, la peau des légumes contient les mêmes éléments que leur chaire, mais souvent en plus grande concentration !

Cette richesse nutritionnelle s'explique car la peau est pour le végétal, comme pour nous les humains, à la fois une zone de stockage, d'échanges et une couche protectrice.

 

La peau des légumes est plus colorée que l'intérieur (la chaire) car elle renferme davantage de pigments : bétacarotènes, chlorophylle, lycopène, lutéine etc. Ces pigments sont de puissants micronutriments anti-oxydants, qui aident à lutter contre le vieillissement de nos cellules et notamment certains cancers.

La peau est également riche en vitamines (surtout la C), minéraux et surtout en fibres.

 

 

Tout est plus concentré dans la peau… même les éventuels pesticides !

 

Exposée au contact de l'air et de la terre, la peau des végétaux non bio capte aussi les produits chimiques qui servent à optimiser leur production : herbicides (désherbants), fongicides (champignons), insecticides, molluscicides (escargots) rodenticides (rongeurs), engrais etc… Hummm ! Des choses dont notre corps se passerait bien.

C'est pourquoi il est essentiel d'utiliser des légumes bio pour vos jus : d'après une méta-analyse publiée en 2015 par le British Journal Of Nutrition, ils comportent 4 fois moins de pesticides que les non bio. C'est toujours ça de moins à détoxifier pour votre foie !

Si vous n'avez pas accès à une boutique bio, utilisez les circuirts courts, AMAP etc... qui privilégient souvent une "agriculture raisonnée". Sinon, épluchez vos légumes non-bio.

  

 

Conclusion, on épluche ? 

 

 

Je vous déconseille donc d'éplucher vos légumes bio pour la fabrication de vos jus, car en laissant le légume entier vous en tirerez davantage de bénéfices nutritionnels. Bien entendu, il faut toujours nettoyer la peau des impuretés naturelles ou liées au transport et stockage : passez-les sous l'eau pour éliminer les bactéries, avec un coup de brosse pour éliminer les éventuels résidus de terre.

 

Chez PAF, les légumes sont bio, cueillis à maturité et pressés à froid, comme à la maison. Le jus est immédiatement embouteillé pour éviter l'oxydation des micronutriments, puis stabilisé par hautes pressions, sans le chauffer. Ainsi les vitamines, antioxydants, enzymes et minéraux contenus dans la peau et la chaire des légumes seront préservés pendant 3 semaines dans votre frigo. 

Remarque : pour les fruits, même bio, on est parfois obligé de les éplucher car les extracteurs "maison" ont parfois du mal à traiter les peaux durs des agrumes, kiwi etc.. Ces peaux peuvent endommager la machine.

Heureusement grâce à des machines spécialisées, PAF peut presser les fruits et légumes dans leur intégralité, avec la peau ! On ne pouvait quand même pas vous priver de la broméline, cette enzyme ultra anti-inflammatoire et digestive dont regorge la peau de l'ananas. 

Boris Jean, naturopathe

Publié le 04/01/2018 par Boris Jean (naturopathe) Home, Jus de fruits et légumes, Recettes saines 0 417

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Catégories

Derniers commentaires

Pas de commentaires

Recherche sur le blog

Articles similaires

Précédent
Suivant

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Mon panier